Accueil » Cluny : cité-Abbaye du Mâconnais

Cluny : cité-Abbaye du Mâconnais Village de Bourgogne

Cluny est située dans le Sud de la Bourgogne dans la région du Mâconnais à 88 kms de Lyon soit environ 1h de route. C’est une région appréciée pour la qualité de ces vins blancs et l’authenticité de ces petits villages.

 

L’abbaye a été fondée en 910 lorsque Guillaume le Pieux, duc d’Aquitaine et comte d’Auvergne céda un terrain et des reliques de Saint Pierre et Saint Paul à la papauté. Il nomme l’abbé Bernon, premier abbé de Cluny. Le Pape Jean XI confère dès 931 le droit à l’abbé de Cluny de réformer d’autres abbayes françaises suivant la règle de Saint Benoît. Ces terres rattachées directement au Pape échappent donc au pouvoir local et bénéficient de nombreux privilèges. L’ordre clunisien va donc connaître un incroyable développement pour voir son réseau d’abbayes et de prieurés montées à plus de 1400 monastères à travers l’Europe. Il obtiendra aussi le droit de battre monnaie.

 

A la tête de cette ordre, l’abbaye de Cluny va pouvoir financer le chantier le plus prestigieux de l’Occident médiéval : la construction de la Maior Ecclesia (église majeure). Il faudra plus de 42 ans pour réaliser les travaux. Consacrée par le Pape Innocent II en 1130, elle restera la plus grande église de la chrétienté jusqu’à la reconstruction de Saint-Pierre de Rome, quatre siècles plus tard ! 187 mètres de longueur, 35 mètres de hauteur en son plus haut point, 5 nefs, 2 transepts, 301 fenêtres et  6 clochers la caractérisent. Son influence politique et son envergure seront telles que deux moines clunisiens deviendront Papes (Urbain II et Grégoire VII). Les cardinaux Richelieu et Mazarin sont aussi issus de l’église clunisienne.

Malheureusement durant la Révolution Française, les moines ont été chassés et l’abbaye fermée. En 1790, l’Assemblée constituante vote la suppression de toute communauté religieuse et la douzaine de moines qui restent dans les murs de l’abbatiale assiste au pillage systématique de trésors amassés depuis des siècles. Tout est emporté, depuis le mobilier jusqu’à la bibliothèque, en passant par l’or, les objets d’art et les vitraux. Cluny, désormais bien national, devient une carrière de pierre et est peu à peu démantelée. Heureusement en 1862, l’abbaye de Cluny est classé Monument historique français et un éprouvant travail d’archéologie commence pour restaurer l’abbaye.

 

 De nos jours, les bâtiments accueillent l’écoles des arts et métiers (ENSAM) , c’est pourquoi en visitant la ville, vous pourraient apercevoir ces étudiants. Ils sont facilement repérables par leurs blouses, blanches, grises, noires, bleues toutes personnalisées.

 

La visite de l’abbaye de Cluny permet de comprendre la vie quotidienne des moines, leurs travails et les différentes heures de prières et célébrations. Une pièce de l’abbaye contient une superbe collection de livres datant du XIIème au XVIII siècle. Un film 3D au début de la visite vous montrera la Maior Ecclesia à son apogée.

Cluny est aussi une des rares villes françaises à détenir un haras national depuis le XIXème siècle grâce à Napoléon.  

Autres villages à proximités : Berzé-le-Chatel, Mâcon, Pouilly, la Roche de Solutré…

 

Pour plus d’informations concernant l’abbaye de Cluny :

http://www.bourgogneromane.com/edifices/cluny.htm

http://passerelles.bnf.fr/dossier/abbaye_cluny_01.php

 

et sur le réseaux d’abbaye en Europe :http://www.sitesclunisiens.org/

 

Vidéo Des Racines te des Ailes : https://www.youtube.com/watch?v=Yw-Id_GX4io

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *